Site de l'ACUTA

Association des Chargeurs et Utilisateurs de Transport en Alsace

Lidl passe aux livraisons sans chauffeur et sans diesel

Lidl passe aux livraisons sans chauffeur et sans diesel
Dans la lignée de la coopération entamée avec Einride en 2017, Lidl passe aux livraisons sans chauffeurs et au bio-diesel en Suède. Les camions rouleront 324 kilomètres en moyenne par jour, et livreront 104 palettes dans chacun des cinq magasins choisis dans le cadre de cette expérimentation. 
 

Le discounter allemand Lidl et le constructeur de véhicules électriques autonomes Einride entament une nouvelle phase de leur collaboration. Cinq magasins suédois de la chaîne sont désormais approvisionnés depuis l’entrepôt central de Rosenberg, dans les environs de Stockholm, à l’aide de nacelles électriques ‘Einride-Pods’. Le groupe allemand entend ainsi réduire - et à terme supprimer - ses émissions de CO2 liées aux transports et économiser sur les carburants. 

Le début d'une transformation en profondeur

Lidl  a commencé à coopérer avec la start-up Einride en 2017 dans le but d’automatiser et d’électrifier sa chaîne d’approvisionnement. Après une phase de tests jugée concluante, de premières livraisons autonomes régulières sont effectuées depuis fin février à l’aide de la nacelle Einride. Les véhicules doivent effectuer 324 kilomètres par jour, et transporter en moyenne 104 palettes vers chacun des cinq magasins concernés par le partenariat.

"Nous visons le leadership dans le domaine des transports durables, débarrassés des carburants fossiles d’ici 2025, assure Carl Ceder, le chef logistique de Lidl Suède. Ces camions ne sont que le début d’une transformation en profondeur. L’électrification des transports associée à de nouvelles solutions dans le domaine de la planification et de la numérisation va nous permettre de réduire nos coûts tout en diminuant notre empreinte sur l’environnement." 

Sans chauffeurs d'ici 2025

La majorité des transports de la chaîne discount doit être assurée par des véhicules électriques sans chauffeurs d’ici 2025, selon les plans de l’entreprise. "Nous montrons à la filière qu’il est déjà possible et rentable de passer aux transports durables, assure de son côté Jonas Herlund, directeur commercial de Einride. La technologie est là, et la plateforme mobile de Einride garantit l’avenir des livraisons électriques et autonomes." 

L’un des piliers du partenariat de Lidl et Einride est l’utilisation par le discounter de la plateforme "Freight Mobility" développée par la start-up. Celle-ci collecte les données relatives aux transports et optimise automatiquement les trajets des véhicules. Elle assure également la communication entre les nacelles et leur ‘conducteur’ à distance. 

Une gestion centralisée des entrepôts

Lidl recourt par ailleurs à un système logistique "intelligent", s’appuyant sur une gestion centralisée des entrepôts. Les camions du groupe circulent avec un taux de remplissage de 93 %, à raison d’un camion par magasin et par jour. 
La nacelle mobile de 26 tonnes d’Einride a reçu en 2019 une autorisation de circuler sur les routes de Suède.

Le T-Pod d’Einride, l’ancien nom de l’Einride-Pod, est ainsi  le premier véhicule autonome à avoir circulé sur route dans des conditions réelle. Le premier trajet était effectué entre le centre logistique de DB Schenker à Jönköping et le port de Göteborg, distants de 150 km. 

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article